samedi 3 janvier 2009

Abu Dhabi...Tu nous fais renaître !..

C'est parti pour 2009 !
Première étape : les Emirats Arabes Unis et l'exhibition d'Abu Dhabi.
Rafael Nadal, Roger Federer, Andy Murray, Nikolay Davydenko, Andy Roddick et James Blake étaient de la partie.

Le concept :
Roddick, Davydenko, Blake et Murray devaient s'affronter afin de terminer qui allait avoir l'honneur de se quereller avec les numéros un et deux mondiaux, Nadal et Federer.
Davydenko n'a pas fait dans la dentelle jeudi : il a balayé un Roddick impuissant en deux petits sets, 6-4 6-4.
Murray, a fait encore mieux en asphyxiant Blake, 6-2 6-2.

Les demi-finales :
Vendredi, Murray retrouvait Federer et Davydenko se mesurait à Nadal.
Federer ne semblait pas encore au point. Ses placements étaient aussi approximatifs que lors de la fin de saison 2008. Après avoir remporté le premier set, il se fait dominer nettement par l'Ecossais dans la deuxième manche. Le troisième set semblait facilement mené par Murray qui réalise le double break mais sans compter avec l'orgueil de Federer qui remonte littéralement tous ses jeux de retard et pousse Murray au tie-break.
Cependant, lors de ce fameux jeu décisif, Federer commet deux grosses fautes qui offrent la rencontre à Murray. 4-6 6-2 7-6.

Nadal quant à lui, commence très mal son match. Il est mené 3-0 avant d'entrer dans le vif du sujet et dégoûter Davydenko qui ne marquera plus aucun jeu dans le set.
Dans le deuxième, le rouleau compresseur majorquin est bel et bien en marche. Sans suspens et malgré une belle implication de part et d'autre, le Russe s'incline 6-3 6-3.

La finale :
Ainsi, les joueurs qui ont le plus convaincu lors des matches précédents vont s'affronter : Nadal et Murray.
Nadal est mené 4-0 en début de match mais parvient à refaire une partie de son retard. Cela ne sera pas suffisant : Murray a déjà pris le large.
Dans la deuxième manche, Nadal est plus dans le rythme et Murray traverse son traditionnel trou noir : il commet plus de fautes et se fait déborder. L'Espagnol s'adjuge la manche.
Enfin, dans le troisième set, le niveau de jeu est dantesque. On assiste à des coups de génie, des échanges hallucinants. Aucun des deux joueurs ne veut lâcher. Les engagements sont presque tous accrochés mais à ce petit jeu-là, c'est Murray qui est le plus fort et breake Nadal en toute fin de match. Il s'offre même le luxe de boucler l'affaire sur la mise en jeu adverse. 6-4 5-7 6-3.

Voilà. Murray a dompté Federer une nouvelle fois et frappe encore plus fort en s'imposant face au numéro un mondial.
S'il parvient à gommer ses moments de déconcentration, il sera encore plus redoutable. Mon petit doigt me dit que le prochain numéro un mondial n'est ni Espagnol, ni Suisse, ni Serbe mais...Ecossais !..

Crédit photos :
fr.sports.yahoo.com

19 commentaires:

radio.sousou a dit…

Je d"barque et je vois que Murray a déjà remporter le 1er set ! 6-4 et break de l'écossais ds le 2e set 3-2

radio.sousou a dit…

Debreak de Nadal : je dois lui porter chance ! 3-3

radio.sousou a dit…

6-5 Nadal : il est serré ce 2e set !

ProfGast a dit…

Quelqu'un sait-il où on peut suivre le score s'il vous plaît ?

radio.sousou a dit…

7-5 Nadal, pas mal de fautes pr Murray ds cette 2e manche.

ProfGast a dit…

Zut ! :b

radio.sousou a dit…

Sur le site officiel du tournoi :
http://www.capitalawtc.com/en/Newsphotos.aspx

tu peux même avoir une image ! :

http://www.freeetv.com/modules.php?name=Video_Stream&page=watch&id=2398

ProfGast a dit…

Merci. :)

radio.sousou a dit…

Murray a fait le break ds ce dernier set et mène 5-3, 0-30 sur le service de l'espagnol qui veint de comettre 2 fautes directes ! 0-40 !!! 15-40

radio.sousou a dit…

Victoire de Murray !!! 6-4 5-7 6-3

Mme Tursunov a dit…

C'était un p***** de match quand même !
Ils se sont pas économisés les gonzes.
Bon, beh Murray, il risque de les fatiguer tous pendant longtemps !

ProfGast a dit…

Je ne suis pas convaincu que Murray soit assez polyvalent pour être numéro un mondial, on verra bien...

Mme Tursunov a dit…

Hmmm...Rafa n'est pas un excellent joueur de dur, il s'en rapproche mais Federer, Djokovic et Murray sont d'excellents joueurs de dur alors si Rafa qui n'a pas encore atteint leur niveau sur dur mais s'en rapproche à grands pas ( y a qu'à voir Pékin et Toronto) est numéro un, je ne vois pas pourquoi Murray ne peut pas le devenir.

Le soucis qui risque de se poser à Murray, c'est la terre battue. Il faut qu'il devienne un bon joueur de terre battue et ce n'est pas encore le cas. Il y est moyen et ce n'est pas suffisant.
Mais petit à petit, il progresse, tactiquement, c'est remarquable, son contre est vraiment solide, niveau service il devient costaud et mentalement, il commence à ne pas laisser grand chose passer. Sa marge de progression est encore assez bonne donc, pourquoi pas ?

Sylvie a dit…

Ouah super finale et belle victoire de Murray. Il va falloir se le coltiner celui-là mais attention à la pression car tout le monde va l'attendre à Melbourne.
En tous les cas un beau moment de tennis. ça fait du bien

LARA a dit…

Superbe finale!

bon, Roger, faut qu'il se démène, il a Murray dans son tableau à Doha (ainsi que le mari de Siob)!!

Mme Tursunov a dit…

Dmitry n'est pas un danger mdr.
Par contre, Murray, c'est une autre paire de manches !..

ProfGast a dit…

Lors des JO, Federer a dit que Tursunov est un "piège", c'est déja ça. XD

Mme Tursunov a dit…

LOL
C'est un piège quand il joue bien mais le soucis, c'est qu'il a passé son temps à rigoler des tannées que Roger lui mettait.
Comme Safin et plein d'autres qui ont plus de 25 ans, il ne croit pas une seconde qu'il peut le battre alors que je pense que si :p

Joëlle a dit…

OUi Siob, il me semble que tu dis bien les choses, là. Il faudrait qu'ils y croient, les "vieux", que c'est possible de battre les "petits jeunes". C'est vrai qu'ils leur font peur, aux "ancêtres" alors que parfois ce sont des feux follets, pleins de talent mais irréguliers et sans expérience des grands matchs, là où il faut tenir 5 sets à y croire encore et se contenter d'une banane sans penser au vestiaire.

Je pense aussi que beaucoup de vétérans pourraient largement tenir le choc s'ils affrontaient plusieurs fois un "poussez-vous d'là qu'jm'y mette" qui n'a pas encore eu le temps de se forger un mental ou une endurance adequat.
Le problème, c'est que les jeunes, ils sont sans cesse remplacés par de nouveaux jeunes encore plus affamés, et ça use, ça !
Il me semble qu'avant il n'y avait pas autant de concurrence venant des très jeunes joueurs, ou alors ils sont de plus en plus précoces.