vendredi 21 novembre 2008

Comment battre ce verseau si séduisant?

Voilà un signe que vous ne croiserez pas tant que ça sur le circuit.
Vous pourriez pourtant le regretter car son physique est généralement avantageux. Là réside son arme la plus fatale. Comme pour l'esthétisme du jeu du cancer, cessez donc de le ou la regarder. Certes, la beauté est universelle et unisexe mais votre jeu en pâtit, bon sang!

Quand vous aurez arrêté de vous dire "je comprends pourquoi il a tant de fans", redoublez d'attention: il est sympathique. Certains verseaux affichent leur sympathie par le biais d'un grand sourire scotché sur leur visage, d'autres le diffusent par une attitude rebelle qui ne fera que vous séduire, vous qui rêvez de dire à l'arbitre de chaise à quel point il arbitre mal et qui avez envie de fracasser votre raquette lorsque vous ratez un coup.
Vous êtes sur la mauvaise voie! L'empathie c'est bon pour les relations humaines or, des amis, vous en avez déjà et le verseau contre lequel vous jouez n'a pas à devenir votre ami ni votre nouvelle idole.

Attardez-vous plutôt sur le revers de ce comportement tantôt adorable, tantôt irascible.
Pourquoi sourit-il? Parce qu'il espère que vous aurez pitié de lui, tiens! Ne tombez pas dans son piège: faites la gueule.
Pourquoi se dispute-t-il avec l'arbitre? Pour que vous entriez dans son jeu et que l'arbitre vous pénalise tous les deux! N'entrez pas dans son jeu: faites des compliments aux juges de lignes qui vous rendront la pareille.

Enfin, demandez vous pourquoi il use de tels stratagèmes alors qu'il est séduisant, souriant, sympathique et rebelle. Par-ce-que-son-men-tal-est-fri-a-ble! Il déraille régulièrement, tout le monde vous le dira alors attendez l'instant T et vous verrez, plus de volée extraordinaire, plus d'angle de folie, plus de service de plomb. C'est gagné!

Il aime: qu'on le regarde, avoir raison, gagner des Grands Chelems de temps en temps (régulièrement pour Big Mac), Wimbledon, l'US Open
Il n'aime pas: quand il perd la boule parce qu'il devient incontrôlable, qu'on ne remarque pas qu'il est bôôô

Quelques verseaux:
Alizé Cornet 22/01/1990
Jérémy Chardy 12/02/1987
Maria Kirilenko 25/01/1987
Viktor Troicki 10/02/1986
Pauline Parmentier 31/01/1986
Gisela Dulko 30/01/1985
Nicolas Mahut 21/01/1982
Juan Carlos Ferrero 12/02/1980
Marat Safin 27/01/1980
Yevgeny Kafelnikov 18/02/1974
John McEnroe 16/02/1959
Bill Tilden 10/02/1893

NB: Kafelnikov est un OVNI. Je n'ai pas su quoi faire de lui.

Crédit photos:
www.cid-webservices.net

2 commentaires:

Iris-Jane a dit…

C'est marrant comme il y a un nid de champions verseaux à caractère, notamment chez les hommes à commencer par Big Mac et Marat briseur de raquettes.

Mme Tursunov a dit…

Ouai!
C'est là que je me dis que j'aurais bien emmerdé tout le monde si j'avais réussi dans le tennis hé hé
En combinant mon signe et mon ascendant, j'aurais été n°1 mondiale et j'aurais pété des raquettes, pris la tête à l'arbitre...Le rêve, quoi!